mardi 12 septembre 2017

"Les mots qui font mal" film de sensibilisation sur les violences verbales envers les enfants

Parce que les VEO ne regroupent pas que les violences physiques mais aussi les violences verbales et psychologiques, les associations "l'OVEO" et "StopVEO - Pour une enfance sans violences" lancent aujourd'hui la première campagne grand public de sensibilisation sur l’impact des violences verbales prononcées par les parents dans l’éducation de leur enfant en France. Elle sera suivie de nombreuses initiatives jusqu’au 20 novembre 2017, journée internationale des droits de l’enfant.


On a tous une petite phrase qui a marqué notre enfance… Sans s’en rendre compte, souvent sous le coup de la colère, de nombreux parents disent des mots qui font mal et qui à force peuvent laisser des traces indélébiles.
« Mais qu’est-ce que j’ai fait pour avoir un fils comme toi ».
- « Si j’avais su j’aurais pas eu d’enfant ».
- « De toutes façons, tu as toujours été plus lent que ton frère ».
- « Tu ne devrais pas mettre ce t-shirt, il te fait des gros bras ».
Ce film, conçu et réalisé bénévolement par l’agence Publicis Conseil et sous le regard sensible de la réalisatrice Camille Fontaine de Carnibird, est le témoignage de cinq adultes, qui chacun avec leur histoire, leur vécu, leur ressenti… nous livrent leurs petites phrases, celle avec laquelle ils se sont construits et qui les a marqué à vie.
Une campagne qui cherche avant tout à nous faire réfléchir sur nos pratiques éducatives. La volonté de l’OVEO et de Stop VEO, Enfance sans violences est de créer une véritable prise de conscience sur le fait que les violences éducatives ordinaires envers l’enfant, pratiquées par de nombreux parents et tolérées par la société, qu’elles soient d’ordre psychologiques ou physiques, peuvent avoir des conséquences sur son développement, compromettre sa confiance et son estime de soi et avoir des conséquences sur l’adulte qu’il deviendra.

Ces deux associations œuvrent depuis de très nombreuses années pour informer les parents et professionnels qu’une éducation sans violence est possible afin de mettre fin à la reproduction de génération en génération de ces méthodes éducatives, et favoriser ainsi le développement harmonieux de l’enfant.

Le film sera diffusé à partir du 15 septembre gracieusement à la télévision et relayé des le 12 septembre sur les réseaux sociaux et sera accompagné d’un dispositif d’information et d’accompagnement aux parents sur le site de l’OVEO et de STOP VEO.

Les sites et réseaux sociaux :
- www.oveo.org - https://www.facebook.com/OVEO-1446792... @oveo.org -
- stopveo.org - https://fr-fr.facebook.com/stopveo/ @StopVEO

L’Observatoire de la violence éducative ordinaire (OVEO) : L’OVEO est une association loi 1901, reconnue organisme d’intérêt général à caractère social, cofondée en 2005 par Olivier Maurel, inspiré, lors de sa création, de l’Observatoire des prisons et des travaux d’Alice Miller. L’OVEO a pour objet de favoriser, développer et promouvoir le plus largement possible l’information de l’opinion publique et des responsables politiques sur la pratique et les conséquences de la violence éducative ordinaire.
StopVEO, Enfance sans violences : Née du groupe social Facebook « STOP à toute forme de VEO, les Droits Humains sont aussi ceux de l’Enfant ! », l’association StopVEO, Enfance sans violences œuvre pour faire aboutir une loi d’abolition de toute forme de violence envers les enfants, et plus particulièrement les violences éducatives, d’informer sur les conséquences de ces violences auprès des politiques, des professionnels de l’enfance, du grand public, et de faire connaître l’éducation non-violente.

Voici le film de 52 secondes

N'hésitez pas à partager le lien de cette vidéo autour de vous.